TriArtis est une maison d’édition littéraire, ouverte à toutes les idées intempestives et créations originales, privilégiant la correspondance, le théâtre et les formes brèves. En savoir +

logo des éditions TriArtis

menufacebookloupe

Recherche sur le site

couverture du livre : Alexis de Tocqueville, une pensée précoce

Alexis de Tocqueville, une pensée précoce

Anne Rotenberg

Collection Scènes Intempestives

ISBN : 978-2-916724-47-8

livre papier10€

Les lettres de son voyage en Amérique, prémisses de sa pensée sur la démocratie.

 Le livre  L'auteur  Du même auteur  La presse

Le livre

Alexis de Tocqueville, jeune juriste de 26 ans, obtient une mission avec pour « alibi » officiel, d’aller étudier sur place le système carcéral américain. En réalité, il s’agit d’une habile manœuvre dilatoire pour échapper à un engagement politique contraire à ses convictions, et d’un véritable plan de carrière : se faire un nom.

Prémisses des ouvrages qu’il publiera sous les titres : Du système pénitentiaire aux États-Unis et de son application et De la démocratie en Amérique, les lettres adressées à ses proches pendant son voyage, bien au-delà du thème des prisons, témoignent de sa découverte d’une société radicalement différente de la sienne.

Il est ainsi le premier à décrire cette démocratie fondée sur l’égalité de condition débouchant sur la citoyenneté. Il observe toutes les contradictions qui travaillent le système américain : discrimination raciale, place prépondérante du religieux… Et plus fondamentalement encore, celle de l’idéologie mercantile qui refonde l’inégalité sur des bases matérielles. Il alerte contre cette liberté absolue d’entreprendre qui peut déboucher sur une forme nouvelle de tyrannie. « Un peuple, écrit-il, qui ne semble vivre que pour s’enrichir, ne saurait être un peuple vertueux dans la stricte acception de ce mot ; mais il est rangé. »

Anne Rotenberg

Anne Rotenberg

Elle a travaillé plusieurs années dans différentes institutions culturelles liées aux spectacles vivants et à l’écrit (Festival d’Avignon, SACD...). Depuis 2000, elle assure la programmation du Festival de la Correspondance de Grignan dont elle est la directrice littéraire et artistique. Parallèlement et depuis 11 ans, elle collabore régulièrement avec le metteur en scène Didier Long. Avec Véronique Olmi et Michèle Fitoussi, elle a fondé « Le Paris des Femmes »

Signé Anne Rotenberg, le choix de lettres du spectacle inaugural du Festival de la correspondance de Grignan met belle lumière sur les liens qui unissent la France et les Etats-Unis.

En mire, la mission de dix-huit mois (1831) qu'effectuèrent, en Amérique, Alexis de Toqueville et Gustave de Beaumont. "Ici à Sing Sing, excepté de coucher dans une cellule et de recevoir des coups de corde, nous menons à peu près la vie des détenus. C'est ce que j'appelle donner du système pénitentiaire à cœur joie".

Les jeunes gens devaient examiner le système carcéral en vigueur et en traduire les adaptations possibles pour la France. Tocqueville est d'autant plus réjoui par ce mandat qu'il constitue la base d'un vrai plan de carrière et lui permet, de surcroît, d'échapper à un gouvernement qui ne lui inspire pas confiance (Monarchie de Juillet). Il consignera ses observations, en 1832 dans un ouvrage intitulé Du système pénitentiaire aux Etats-Unis et de son application.

Pour l'heure, il se contente de converser par lettres avec sa mère, des amis, son père... fustigeant allègrement les travers du système et l'arbitraire d'une démocratie plus tyrannique que prévu.

Une magnifique mise en perspective.

Apolline Elter