TriArtis est une maison d’édition littéraire, ouverte à toutes les idées intempestives et créations originales, privilégiant la correspondance, le théâtre et les formes brèves. En savoir +

logo des éditions TriArtis

menufacebookloupe

Recherche sur le site

couverture du livre : Edgar Poe, le fantôme de Charles Baudelaire

Edgar Poe, le fantôme de Charles Baudelaire

Gérald Stehr

Collection Scènes Intempestives

ISBN : 978-2-916724-46-1

livre papier10€

Portrait d’Edgar Poe, d’après la correspondance de Baudelaire et Barbey d’Aurevilly.

 Le livre  L'auteur  Du même auteur  La presse

Le livre

Du jour, où l’œuvre d’Edgar Allan Poe lui fut révélée, Charles Baudelaire en devint possédé : le fantôme d’Edgar Poe s’empara de sa vie, il ne s’occupa, ne parla, ne rêva plus que de Poe…

Avec les années, Baudelaire finit par s’inventer pleinement une parenté avec le poète, en lui empruntant une bonne partie de sa doctrine poétique, s’inspirant de lui en maintes occasions, avec ce désir unique « qu’Edgar Poe – qui n’est pas grand chose en Amérique – devienne un grand homme… pour la France… »

À l’occasion de la parution des Nouvelles Histoires extraordinaires, Baudelaire entre dans une polémique d’une rare violence avec son ami Barbey d’Aurevilly, dont il espérait le soutien. Barbey d’Aurevilly condamne Poe et l’Amérique, qu’il considère comme le même mal monstrueux et mortel, le mal de l’individualité.

Gérald Stehr

Gérald Stehr

Peintre et écrivain, Gérald Stehr, né le 21 avril 1949 à Paris, est membre fondateur d’un groupe d’artistes parisiens, auteur de plusieurs livres, de scénarios et de piécettes de théâtre pour les enfants.

À l’Ecole des Loisirs, il a écrit les textes de livres de différents illustrateurs, dont ceux de son frère, Frédéric Stehr. Il a réalisé aussi de nombreuses adaptations pour le théâtre, principalement pour le Festival de la correspondance de Grignan.

Revue Inter-CDI

Edgard Poe, le fantôme de Baudelaire, adaptation libre de la correspondance de Baudelaire et de Barbey Baudelaire aime Poe car il lui ressemble : « J’ai vu avec épouvante et ravissement non seulement des sujets rêvés par moi mais des PHRASES pensées par moi et écrites par lui vingt ans auparavant ». Ce livre offre un regard éclairant sur Poe Baudelaire, Barbey dAurevilly et la poésie du 19e s.

Odile Bonneel