TriArtis est une maison d’édition littéraire, ouverte à toutes les idées intempestives et créations originales, privilégiant la correspondance, le théâtre et les formes brèves. En savoir +

logo des éditions TriArtis

menufacebookloupe

Recherche sur le site

couverture du livre : Madame de Sévigné va au théâtre

Madame de Sévigné va au théâtre

Françoise Hamel

Collection Scènes Intempestives

ISBN : 978-2-916724-20-1

livre papier10€

L’épistolière préfère Corneille à Racine…

 Le livre  L'auteur  Du même auteur  La presse  Les photos

Le livre

Madame de Sévigné, de Paris ou de son château des Rochers à Vitré, écrit à sa fille, Madame de Grignan qui séjourne en Provence. Elle lui fait partager ses émotions, lui dévoile ses pensées gaies ou nostalgiques, évoque le théâtre : Les Femmes savantes de Molière font beaucoup rire l’Epistolière.

Mais c’est à Corneille que va sa préférence : « Je suis folle de Corneille… Ma fille, gardons-nous bien de lui comparer Racine… Corneille, lui, vient de Rouen, la fleur des bonnes villes, et n’a nul besoin de se coucher au pied du lit du Roi pour lui lire des pièces pendant ses insomnies »… Et pourtant, retour en grâce de Racine, car voici venir Phèdre… et voilà qu’Esther, par la voix de « la merveilleuse Champmeslé », bouleverse Roi, Princes, Ducs et prélats…jusqu’à Madame de Sévigné elle-même.

Madame de Sévigné aime évoquer l’art du théâtre dans sa vie mondaine : les dîners avec ses amis, les invitations à Versailles, à Fontainebleau, le séjour à Vichy, aux Rochers... En Bretagne, elle voit des spectacles charmants joués par des amateurs, en ses provinces.
De la ville à la Cour, c’est un ton piquant, ironique avec des élans bouleversants.

Françoise Hamel

Françoise Hamel

Né à Cherbourg, Françoise Hamel fut lectrice pour des maisons d’édition.

Elle a travaillé à la radio, à RTL, avec Michel Drucker. Puis, elle fut sa conseillère artistique à la télévision où elle programma la partie culturelle (cinéma, théâtre, livres...) des « Rendez-vous du dimanche », des « Nouveaux rendez-vous du dimanche » (avec Eve Ruggeri) et de « Champs-Elysées ».

En tant que journaliste, elle a préparé de nombreux documentaires historiques et littéraires produits à la télévision par les historiens Pierre Miquel et Georgette Elgey.

Elle a également écrit pour la télévision.

Elle est l'auteur de romans et de nombreux ouvrages d’histoire ancienne et contemporaine : depuis son premier livre, Le café à l'eau (1981), en passant par Ida, histoire d’un parricide (Flammarion), Fille de France, Prix Cazes - Brasserie Lipp 2005 (2004), Madame écrit (2006), Les Forains du Roi (Plon, 2010), Magnéto (Presses de la Cité, 2011), jusqu’à Un palais de papier, roman historique publié chez Fayard, en 2017.

Elle a adapté des correspondances pour le Festival de la correspondance de Grignan (Madame de Sévigné va au théâtre (TriArtis, 2010), Correspondances du philosophe Louis Althusser, Carnets de guerre de Ernst Jünger, Correspondance de Gramsci…) et pour le festival Littérature et théâtre de Biarritz : Victor Hugo en exil (TriArtis, 2016) et La Ferme des animaux de George Orwell (TriArtis, 2017).

photo liée au livre

Macha Méril à la collégiale de Grignan

presse

Inter CDI

Des extraits des lettres de Mme de Sévigné à sa fille adorée Mme de Grignan. Elle participe aux potins mondains sur Ninon de Lenclos, Mme de La Fayette, la comédienne la Champmeslé... Un livre sous le prisme du théâtre, qui évoque la querelle du Cid : « J'enrage en me souvenant que l'Académie française jugea la pièce non conforme aux règles et contraire à la bienséance et à la vraisemblance. » Extrait d'Andromaque « qui me fit pleurer plus de six larmes », du Misanthrope

Un livre avec des anecdotes sur la cour, mais qui va plus loin et communique tout son enthousiasme sur le théâtre de l'époque.

O. B