TriArtis est une maison d’édition littéraire, ouverte à toutes les idées intempestives et créations originales, privilégiant la correspondance, le théâtre et les formes brèves. En savoir +

logo des éditions TriArtis

menufacebookloupe

Recherche sur le site

affiche de l'événement

Spectacle

Le Lion de Sarah

Les lundi 16 novembre 2015 et mardi 17 novembre 2015 à 19h30

Les représentations prévues ces lundi 16 et mardi 17 novembre 2015 sont reportées au 14 et 15 mars 2016.
Espace TriArtis
19 rue Pascal - 75005 Paris

 Infos pratiques  Présentation  Le livre  L'artiste

Les représentations prévues ces lundi 16 et mardi 17 novembre 2015 sont reportées au 14 et 15 mars 2016.
Espace TriArtis
19 rue Pascal - 75005 Paris

Participation aux frais 10 €
Réservation souhaitée par téléphone au 09 51 74 96 29 ou par mail.

à 19h30

Farce biographique

Une divan, c'est obligatoirement excentrique, mais plus originale que Sarah Bernhardt, ça n'existe pas !

Dans sa ménagerie, avec les caméléons, les oiseaux, le guépard...un lion, fidèle et généreux comme il se doit, veille jalousement sur sa maîtresse. Il l'aime. Dans son langage imagé de lion avec quelques inventions de son cru, et parfois des réminiscences d'alexandrins, il dit tout. Et comme il n’a pas sa langue dans sa crinière, il commente ses fréquentations, lui sert de rempart contre le Théâtre-Français, ses directeurs et ses Mesdemoiselles, en mangeant quelques pompoms moelleux des tentures. Il l’attend, meurtri, quand elle part en tournée, garde sa maison Odéon pendant la guerre, soutient toutes ses luttes et pleure quand elle se meurt.

Le Lion a bien existé.

Sarah Bernhardt aussi.

Et toute ressemblence avec des personnages évoqués...n'est pas fortuite.

Avec Jean-Jacques Pivert
Mise en scène Brigitte Belle
Musiques Catherine Lara

Comme toujours, le spectacle sera suivi d'un moment de partage autour d'un verre.

Jules Seguin

Jules Seguin

Né dans le Whatland, entre le Morvan et la Seine et Marne, pas de la dernière pluie, mais d’une jeunesse persistante.

A souvent tiré des sonnettes, en courant pour ne pas se faire prendre, mais capable de dire poliment « Bonjour Monsieur le curé », en croquant des pommes vertes volées.

Ouvrier soudeur, créateur et destructeur de moteurs improbables, puis fabriquant de châteaux de sables et de jardins extraordinaires. Pour ses enfants, et l’ensemble du genre humain.

A écrit plein de petites choses en laissant à autrui la place pour la signature.
A bien voulu signer « Le Lion de Sarah ».

Jean-Jacques Pivert

Jean-Jacques Pivert

Formé au conservatoire d'Issy-les-Moulineaux, il enchaîne très vite les spectacles, classiques (Molière, Shakespeare, Beaumarchais...) et contemporains (Audiberti, Anouilh, Obaldia, Giraudoux, Tardieu...).

Il passe une dizaine d'années à la Comédie Italienne où il joue tous les personnages traditionnels de la Commedia.